Infection urinaire



Gonorrhée : traitement

En cas de symptômes nets de gonorrhée, un traitement antibiotique sera débuté au moment du diagnostic. Les informations données sont basées sur les recommandations de l'Afssap1 :
  • Une injection unique de 500 mg de ceftriaxone (antibiotique aussi connu sous le nom commercial Rocéphine®) en intramusculaire est le standard actuel.
    Un traitement contre les chlamydia est généralement entamé simultanément et consiste en une prise unique de 1000mg d'azithromycine (Zithromax®)  ou de doxycycline à 200mg /jour pendant 7 jours.
  • Chez un patient ne présentant pas de symptômes (partenaire d'une personne infectée notamment), le traitement ne doit être entrepris qu'après la confirmation par les résultats d'analyses.


Prévention

L'usage systématique du préservatif représente une protection efficace contre la transmission de la maladie. A noter que la fellation est un mode de transmission possible et fréquent de la maladie. Le port du préservatif protège les deux partenaires.

Quelle durée d'abstinence ?

Il est recommandé d'éviter tout contact sexuel pendant 7 à 10 jours à compter du début du traitement. Un dépistage des deux partenaires doit être réalisé et négatif avant de reprendre une activité sexuelle normale.

La gonorrhée est la plus fréquente des infections sexuellement transmissibles. Sans traitement, l'infection peut se répandre au sein de l'organisme entraînant des complications potentiellement graves.






Références

1 Gonococcie, HAS 2011
Gonorrhea,Schiffert Health Center 2011